Dommage collatéral de novembre 2004 ou exigence d’adaptation au nouveau contexte mondial ? Le récent séminaire d'actualisation du programme de gouvernement du FPI a recommandé l’enseignement de l’Anglais dès l’école primaire, selon le Journal Notre-Voie …

Séminaire sur l'actualisation du programme de gouvernement - Le FPI pour l’anglais à l’école primaire

ecole_primaireLe séminaire de réactualisation du programme de gouvernement du Front populaire ivoirien (FPI), dans son volet social et culturel s'est achevé hier (mi novembre, NDLR) en début d'après midi à l'académie des sciences et techniques de la mer de Yopougon en présence du président du parti, Pascal Affi N'guessan, qu'entourait pour la circonstance le premier vice-président, Abou Drahamane Sangaré et le secrétaire général, Sylvain Miaka Ouréto.


Dans son discours de clôture, le président du FPI, après avoir félicité le comité scientifique dirigé par le Pr. Dédi Séri et le comité d'organisation pour le travail abattu s'est réjouit de la forte participation des cadres de son parti au processus de formalisation des propositions qui devront être présentées aux ivoiriens pour la convaincre de redonner le pouvoir à son parti à la prochaine élection présidentielle.


En attendant les rapports précis des différentes propositions faites dans les différents ateliers, le patron du FPI s'est félicité de toutes les contributions faites durant le week-end de travail. « Un parti politique se distingue par son projet de société et son programme de gouvernement qui sont sa carte d'identité. Or ces éléments évoluent avec le temps.


Il était donc important qu'ensemble nous revisitions les engagements que nous avons pris devant la nation, que nous décidions des contours de nos futures actions à la tête de l'Etat. Nous devons faire en sorte que le FPI reste égal à lui-même et ne déçoive pas » a-t-il insisté. Comme il l'avait déjà annoncé à l'ouverture des travaux vendredi, le patron du FPI a promis que le fruit des réflexions de l'actuel séminaire seront affiné par le secrétariat général avant d'être soumis à une convention qui en fera la validation définitive.


Mais auparavant, c'est le directeur général du bureau national d'étude technique et de développement (BNETD), Ahoua Don Mello, rapporteur général des travaux a procédé à la lecture du rapport de synthèse.


Au titre des recommandations l'on peut citer pour ce qui concerne le secteur éducation formation, l'introduction de l'anglais au primaire, l'enseignement de l'informatique dès le second cycle, l'adaptation de la formation aux besoins du marché du travail.


Dans le secteur de l'enseignement supérieur, le FP I souhaite la mise en œuvre effective de sa proposition de régionalisation de l'enseignement supérieur à travers la construction d'université dans les grandes régions du pays. Pour booster l'emploi et réduire le chômage, les séminaristes ont recommandé entre autres, la multiplication des grands travaux de l'Etat.


Prochaine étape du processus d'actualisation du programme de gouvernement du FPI, un autre séminaire qui portera cette fois ci sur la refondation économique et institutionnelle.
Guillaume T. Gbato


Notre Voie (Abidjan)
12 Novembre 2007