014082009114859000000adopaluL’Illusion comique est une pièce de théâtre en cinq actes écrite par Pierre Corneille en 1635, représentée pour la première fois au théâtre du Marais en 1636 et publiée en 1639 chez François Targa. Si cette pièce n’a rien à avoir avec le tableau politique ivoirien, nous pouvons au moins emprunter le titre pour caricaturer les pensées politiques du leader du RDR, lequel vraisemblablement joue la pure comédie digne de Corneille. Et pour cause.

«… Un projet comme celui que je viens de vous présenter est cohérent. Ce n’est pas un catalogue de promesses. Il est sérieux! Il est crédible! Nous l’avons chiffré. Nous savons avec précision combien il va nous coûter. Nous avons besoin en 5 ans de 8 à 10 milliards de FCFA, en plus de nos ressources propres. Nous aurons besoin du soutien de la communauté internationale. Cela ne devrait pas poser problème. Car vous savez tous que mobiliser des fonds, je sais le faire. C’est mon métier. Faites-moi confiance! (…) ce que je vous demande c’est de me donner un mandat clair pour mener à bien le vaste chantier du renouveau de notre pays» (ln Soir Info n° 4229 du mardi 7 octobre 2008 p6). Quel commentaire suscite un tel discours? On constate qu’Ado attaque, comme il est de règle dans de telles circonstances, tous ses adversaires potentiels et en particulier le Président de la République, dont il qualifie les projets de catalogue de promesses (entendez promesses creuses). Ces projets seraient non seulement incohérents, mais aussi ni sérieux, ni crédibles, encore moins chiffrés. Mais lui ADO sait de quoi il parle. Mon œil !

Il appartient à tout candidat de présenter aux électeurs le programme pour lequel il demande à être choisi, il convient quand même de leur présenter un programme fiable et crédible et surtout honnête. Ado affirme qu’il aura besoin d’ un budget de 10.000 milliards pendant les 5 ans de pouvoir qu’il sollicite, en plus des ressources propres du pays, chose qui signifie, étant donné que le budget annuel de la Côte d’Ivoire ces dernières années a toujours avoisiné les 2000 milliards, avec moins de 20% de ressources extérieures, Mr. Ouattara compte gouverner avec un budget d’environ 4000 milliards avec plus de 50% de ressources extérieures. Ce serait endetté à nouveau la Cote d’ Ivoire.

Récapitulons les promesses d’ADO : Yopougon:1000 milliards ; Sassandra:121 milliards FCFA ; San Pedro: 375 milliards FCFA ; Toumodi:58 milliards FCFA ; Yamoussoukro: 500 milliards FCFA ; Mbahiakro : 80 milliards FCFA ; Bouaké : 310 milliards ; Oumé : 70 milliards ; Divo : 247 milliards FCFA. Et surtout n’oubliez pas de vous inscrire sur la liste de ADO pour ne pas rater la pluie de milliards qui tombe sur la terre d’Eburnie.

Nous sommes curieux de savoir d’où proviendra cet argent ? Suffira t-il pour Ado de lever le petit doigt pour que ses amis se dépêchent à décaisser ? A la vérité, Dramane Ouattara prend le peuple ivoirien un peuple ignorant sans culture économique. Il pense que les Ivoiriens ne sont pas assez intelligents pour savoir que ces institutions ou sont assis ses amis, ne donnent pas de l’argent, mais elles le prêtent aux Etats qu’elles jugent crédibles selon leurs propres critères. Si tel était même le cas que Sieur Ouattara pouvait mobiliser une telle somme, ne sommes-nous pas en mesure de lui demander pourquoi il ne l’a pas fait quand il était PM sous Houphouët ? Les Ivoiriens dont je suis si fier se souviennent encore de son passage douloureux pour eux à la primature. Plutôt que de faire valoir sa « capacité de mobilisateur de fonds extérieurs », L’homme venu tout droit du FMI a instauré la carte de séjour ; premier pas vers le concept d’ivoirité (que le Président Gbagbo vient de supprimer), diminué les salaires des enseignants de moitié par une loi lâche et injuste, privatisé (et re acheté) des entreprises étatiques et procédé à une honteuse dévaluation de notre déjà dévaluée monnaie avec pour seul but de renflouer les caisses de l’état. Ou étaient donc ces amis dont il se vante tant ? Pourquoi n’avoir pas actionné ses contacts pour aider le pays là il en avait plus besoin ?

La réalité est que ADO veut encore endetter un pays souffrant au moment ou il fait mains et pieds pour l’obtention du point de décision de l’initiative renforcée pour les pays pauvres très endettés (PPTE), ce qui ferait gagner à la Côte d’Ivoire, environ 500 milliards par an.

Considérons maintenant que le sieur ADO ait vraiment des amis qui peuvent l’aider à sauver la Cote d’ Ivoire comme il le prétend ; la question récurrente de ce constat serait de lui demander pourquoi il ne fait rien pour ville dont il dit être originaire ; c’est-à-dire Kong ? Si vous n’avez jamais vu la misère dans toute sa nudité et laideur, faites un tour à Kong.

Cette ville qui sortait de plus en plus de sa léthargie au début des années 2000 s’est retrouvée dans une misère des plus absolues avec l’arrivée des gens qui disaient défendre la cause du Nord ?! Ado peut se vanter d’avoir des amis, mais des actes concrets ici en Cote d’Ivoire lui manquent. Il n’a servi à aucun poste électif contrairement aux Houphouët ; Bédié et Gbagbo qui ont été d’abord députés avant d’être Présidents.

Tout ce qu’il connaît, ce sont des nominations à divers postes de responsabilités grâce à ses amis. Il a jusque là réussi, mais pour diriger la Cote D’Ivoire, il devra encore prouver plus. Finalement Ado n’est qu’un mirage tout comme l’est son programme. Voter pour ADO serait donc vouloir endetter davantage la Cote D’Ivoire, lui dire que l’homme peut à tout moment déstabiliser le pays comme il le veut et lui donner le droit de venir avec de nouvelles lois cyniques et iniques. Gardons nous de donner à ce DJ Milliard une telle responsabilité. Il peut continuer son chant ; c’est son droit. Krikata krikata ban ban !

Henri Gosse