12 octobre 2015

Les Ponts et les routes ne peuvent panser les frustrations et le traumatisme vécus par les Ivoiriens.

Il était une fois, un père qui savait qu'il ne vivrait pas plus de 5 ans. Les medecins le lui avaient dit. Il était atteint d'un cancer en phase terminale et vivait dans une villa modeste avec ses enfants, dont le premier fils et héritier Koffi. C'est Koffi qui hériterait de la maison du père, de ses quelques meubles mais aussi de ses dettes parce qu´il était propriétaire d´une entreprise individuelle. Sachant qu'il ne vivrait plus longtemps, le père décida d'offrir quelques plaisirs à ses enfants avant de mourir. Il prit alors une... [Lire la suite]
Posté par henrigosse à 08:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]